La gestion des déchets est un secteur plein d'avenir, qui recrute du CAP au Bac + 5. Du ripeur à l’ambassadeur du tri, Saumur Agglopropreté regroupe des métiers variés. Découvrez comment les déchets créent de l’emploi.

NB : Attention, ces différents postes ne correspondent pas à des équivalents temps plein, mais aux différents métiers présents dans la SPL. En effet, le même métier peut être occupé par la même personne.

 

Collecte

Le chauffeur de benne à ordures ménagères effectue la collecte des déchets suivant un circuit précis. Pour cela, doit bien sûr respecter le code de la route, mais aussi des sujétions particulières liées au véhicule et aux contraintes de la collecte. Il est responsable de la sécurité de l’équipier de collecte qui est derrière le camion. Il possède le permis Poids-lourd et la « Formation Continue Obligatoire ».

L’équipier de collecte ou ripeur travaille en équipe avec le chauffeur de la BOM, il se tient à l’arrière du camion-benne pendant la tournée. Il est chargée de vider les bacs dans le camion avant de les remettre à leur place. Pour sa sécurité, il doit connaître le maniement de la benne à ordures ménagères et veiller en permanence à ne pas se mettre en danger. Il veille au bon état des bacs à ordures ménagères et à bien les remettre à leur place. Il fait remonter les informations s’il y a des soucis (bac cassé, déchet non conforme,…).

Le chauffeur de camion-grue assure la collecte des colonnes d’apport volontaire. Il procède au vidage des colonnes dans le camion et à leur remise en place, qu’elles soient enterrées ou aériennes. Il va ensuite vider les déchets collectés au centre de transfert ou directement chez le repreneur. Il possède le permis Poids-lourd, la « Formation Continue Obligatoire » ainsi que le « Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité des grues ».

 

Déchèterie

L'agent d’accueil en déchèterie accueille et oriente les usagers dans le tri et le dépôt des déchets en déchèterie. Il reçoit régulièrement des formations sur le tri des déchets, ce qui lui permet également d'informer les usagers sur le devenir des déchets déposés et sur les filières de valorisation. Il assure tri et le dépôt des déchets électroniques, électriques et des déchets spéciaux (peintures, phyto,…). Il est responsable de la propreté du site et de la bonne exécution du tri des déchets. Il doit aussi veiller à ce qu’il y ait toujours de la place dans les caissons.

Le chauffeur de camion assure le transport des caissons de déchèterie. Il assure la rotation entre les déchèteries du territoire et le centre de transfert, où les déchets sont vidés et stockés avant d’être envoyés chez les repreneurs ou les sites de traitement. Il possède le permis Poids-lourd et la « Formation Continue Obligatoire ».

 

Maintenance

Le garagiste veille au bon état des véhicules et au respect des contrôles réglementaires. Il programme toutes les interventions nécessaires, qu’elles soient régulières (vidange, …) ou ponctuelles (casse matériel par exemple). Le garagiste doit connaître parfaitement la réglementation et les caractéristiques mécaniques des véhicules utilisés, pour pouvoir diagnostiquer les problèmes et faire intervenir les professionnels compétents. Il est également en mesure d’effectuer certaines interventions.

L'agent de maintenance assure l'entretien du matériel de collecte (bacs et colonnes). Il en assure le nettoyage et la réparation. Il commande les nouveaux équipements, assure les livraisons de bacs chez les particuliers et installe les colonnes sur les sites.

La chargée de dotation est responsable de la distribution des bacs de collecte aux usagers du service. Elle tient à jour un fichier où chaque bac collecté par la SPL est enregistré.

 

Exploitation

L'agent de maîtrise encadre les équipes de collecte. Il œuvre pour l’amélioration permanente du service et des conditions de travail des chauffeurs et des rippeurs.

La responsable d’exploitation assure l’interface entre la direction technique, les agents de maîtrise et les équipes de collecte. Elle est responsable des plannings de collecte et de la saisie des données de collecte. Elle traite les réclamations des usagers et œuvre pour l’amélioration permanente du service.

La responsable des déchèteries a pour mission d'assurer le bon fonctionnement des déchèteries : elle manage les équipes, veille au bon enlèvement des déchets déposés, propose et met en place des nouveaux services pour les usagers.

Le directeur technique pilote techniquement les pôles maintenance, collecte et déchèterie. Il veille au respect du budget, à la sécurité des agents sur le terrain et au bon entretien des véhicules et des installations. Il travaille avec la direction générale à l’amélioration permanente du service offert aux usagers.

 

Sensibilisation et prévention

La responsable du pôle « tri, prévention, animation » a en charge le suivi des contrats de tri des déchets et de reprise des matières. Elle pilote la stratégie de développement du tri et de réduction des déchets, en s'assurant des moyens financiers, techniques et opérationnels et en proposant annuellement un plan de communication et de sensibilisation.

Les animatreurs « déchets » mettent en place des actions de sensibilisation auprès du grand public, des écoles de la maternelle au lycée, ainsi que des entreprises. Elles interviennent sur des thèmes variés : collecte sélective, réduction des déchets, valorisation des déchets, compostage, etc. Les animations peuvent être ponctuelles ou davantage relever de l'accompagnement. Elles travaillent en partenariat avec d'autres structures du territoire : associations, collectivités, écoles, etc pour mettre en œuvre des projets de tri et de réduction des déchets.

L'ambassadrice de tri met en œuvre des actions de sensibilisation au tri et à la valorisation des déchets. Elle intervient directement auprès des usagers en allant à leur rencontre sur le terrain : en déchèterie et en porte-à-porte.

 

Moyens généraux

La chargée de relations avec les professionnels s'assure du bon fonctionnement de la collecte auprès des professionnels et de son financement, par le biais de la redevance spéciale. Elle est la porte d'entrée du service pour tout nouveau professionnel du territoire, qui souhaite bénéficier du service de collecte.

La technicienne « optimisation des moyens » a en charge la politique achat de la société. Elle assure une mission transversale de conseil auprès des services pour assurer une gestion des achats respectant la réglementation applicable au SPL, mais aussi garantissant une bonne gestion des finances de la société.

La chargée de communication a en charge la réalisation des supports de communication de la société, sur web et sur papier. Elle conçoit les supports et gère leur diffusion par le biais d'un plan de communication défini avec la direction. Elle est l'interlocutrice des communes et de la presse pour toute information concernant le service.

La chargée d'accueil assure le standard physique et téléphonique. Elle informe les usagers sur le service et répond aux demandes de sacs jaunes. Elle assure différentes tâches administratives pour la SPL, comme la gestion du courrier et le suivi administratif de certains dossiers.

La gestionnaire du personnel assure le suivi des salariés de la société, dont la paie et la formation.

L'assistante comptable assure le suivi et le paiement des factures reçues par la SPL, mais aussi effectue la facturation des services effectués par la SPL (hors redevance spéciale). Elle est l'interlocutrice comptable de l'ensemble des fournisseurs de la SPL.

La technicienne « analyse et informatique » a pour mission l'élaboration des études d'optimisation et des rapports d'activité. Elle élabore les outils de suivi de l'activité, construit des tableaux de bord, dans un souci de contrôle de gestion de l'activité de la SPL. Elle assure aussi le suivi du parc informatique.

La directrice générale a pour mission de mettre en œuvre les orientations définies par le conseil d'administration. Pour cela, elle mobilise toute l'équipe. Elle gère les finances de la société, sécurise juridiquement les décisions prises et pilote la gestion du personnel. Enfin, elle est l'interlocutrice des actionnaires, la CASLD et la Ville de Saumur.